Dernières histoires

  • une belle personne

    Son cœur est un jardin Son cœur est un jardin, une terre fertile, On y fait son marché, elle n’est pas mercantile, Elle saura vous donner sans rien vous demander, Les fruits qu’elle a cueillis, les fleurs qu’elle a coupées.   Si elle rêve d’amour dans la mélancolie, Surgiront de son […]

  • Zaïra

    ” Ô perle du désert ! dis-moi : Si le giaour infidèle Ne s’en revenait plus vers toi ? – Je te comprends bien, lui dit-elle : ” Mais je m’appelle Zaïra. Va, mon coeur l’aimerait quand même : Je suis de la tribu d’Azra ; Chez nous on meurt lorsque […]

  • La gare

    Gare de la douleur j’ai fait toutes tes routes. Je ne peux plus aller, je ne peux plus partir. J’ai traîné sous tes ciels, j’ai crié sous tes voûtes. Je me tends vers le jour où j’en verrai sortir Le masque sans regard qui roule á ma rencontre Sur le crassier […]

  • Une chanson désespérée

    Ton souvenir surgit de la nuit où je suis. La rivière à la mer noue sa plainte obstinée. Abandonné comme les quais dans le matin. C’est l’heure de partir, ô toi l’abandonné! Des corolles tombant, pluie froide sur mon coeur. Ô sentine de décombres, grotte féroce au naufragé! En toi se […]

  • Quarante ans

    Quarante ans, quarante ans, mais c’est le bout du monde ! Je me suis dit cela, c’était à peine hier, Et voilà qu’aujourd’hui c’est question de secondes… Quarante ans, pas déjà… Sinon à quoi ça sert D’avoir eu dix-huit ans, des cerises à l’oreille Et des fleurs aux cheveux, d’avoir tout […]

  • Au Pierrot de Willette

    Cher Pierrot, qui d’un clin d’oeil Me montre tout ce qui m’aime, J’aime ta joie, et ton deuil Même! Je t’aime, de froid transi Et terrassé par le jeûne, Et tremblant d’amour, et si Jeune! J’aime ton regard de feu, Ta bravoure et ton coeur mâle, Bien que tu sembles un […]

  • Tour Eiffel

    Tour Eiffel, grandis, monte encore Dans la lumière et dans l’aurore, Dans les éthers silencieux. Née entre les pieds noirs d’Hécate, Monte, grande fleur délicate, Mets ton front dans les sombres cieux. Car un génie au coeur de flamme Fouille la terre jusqu’à l’âme Et jusqu’aux portes de l’enfer, Et pour […]

  • A Madame Léon Daudet

    le jour de son mariage Madame, en vous voyant, vous et votre mari, Couple à qui nuls charmants espoirs ne sont rebelles Et qui semblez marcher sur un sentier fleuri, Comme on devine bien que vos mères sont belles! Comme pour enchanter le ciel oriental, Vos songes sont venus par la […]

  • La nuit du 15 novembre

    Paroles : Félix Leclerc. Musique : Félix Leclerc et François Dompierre. Salut, salut les enfants Que faites-vous dehors À la barre du jour? On regarde les arbres Les nuages, les murs Monts, plaines et villes Le pays est à nous Le pays est à nous Nous ont dit nos parents Salut, […]

  • Chic

    O mon coeur, Paris têtu S’engouffre aux Montagnes Russes. Dis, que faudrait-il que tu Crusses? Le divin Paris moqueur, Pour qui l’or chante et rougeoie, Y roule et s’en donne à coeur Joie. En ce peuple sans amour Coloré de folles gammes, Oh! que de merveilles pour Dames! Les gracieux farfadets […]