Les Plus Lus

  • Lettre a eva

    Si ton cœur, gémissant du poids de notre vie, Se traîne et se débat comme un aigle blessé, Portant comme le mien, sur mon aile asservie, Tout un monde fatal, écrasant et glacé; S’il ne […] Plus

  • Les destinées

    Depuis le premier jour de la créatipn, Les pieds lourds et puissants de chaque Destinée Pesaient sur chaque tête et sur toute action. Chaque front se courbait et traçait sa journée. Comme le font d’un […] Plus

  • La mort du loup

    I Les nuages couraient sur la lune enflammée Comme sur l’incendie on voit fuir la fumée, Et les bois étaient noirs jusques à l’horizon. Nous marchions sans parler, dans l’humide gazon, Dans la bruyère épaisse […] Plus

  • Le Mont des Oliviers

    I Alors il était nuit et Jésus marchait seul, Vêtu de blanc ainsi qu’un mort de son linceul ; Les disciples dormaient au pied de la colline. Parmi les oliviers qu’un vent sinistre incline Jésus […] Plus

  • Le cor

    I J’aime le son du Cor, le soir, au fond des bois, Soit qu’il chante les pleurs de la biche aux abois, Ou l’adieu du chasseur que l’écho faible accueille, Et que le vent du […] Plus

  • Le bal

    La harpe tremble encore et la flûte soupire, Car la Walse bondit dans son sphérique empire ; Des couples passagers éblouissent les yeux, Volent entrelacés en cercle gracieux, Suspendent des repos balancés en mesure, Aux […] Plus

  • Le malheur

    Suivi du Suicide impie, A travers les pâles cités, Le Malheur rôde, il nous épie, Prés de nos seuils épouvantés. Alors il demande sa proie ; La jeunesse, au sein de la joie, L’entend, soupire […] Plus

  • Les amants de montmorency

    (fragment) Ils passèrent deux jours d’amour et d’harmonie De chants et de baisers, de voix, de lèvre unie De regards confondus, de soupirs bienheureux, Qui furent deux moments et deux siècles pour eux. La nuit, […] Plus