Les Plus Lus

  • Chanson des oiseaux

    Vie ! ô bonheur ! bois profonds, Nous vivons. L’essor sans fin nous réclame ; Planons sur l’air et les eaux ! Les oiseaux Sont de la poussière d’âme. Accourez, planez ! volons Aux vallons, A l’antre, à l’ombre, à l’asile ! Perdonsnous dans cette mer De l’éther Où la nuée est une île ! […] Plus

    Lire la suite

  • Iguazu

    ravers la Pampa n’ayant pour relief que des vaches condamnées à brouter dès le premier tremblement du jour jusqu’à ce que l’herbe ait un goût de crépuscule, roule le train comminatoire qui vise de tout son fer le Nord guarani. Tout d’un coup voici un palmier en pleine campagne, un palmier d’origine, un palmier de […] Plus

    Lire la suite

  • La batteuse

    La batteuse est arrivée la batteuse est repartie Ils ont battu le tambour ils ont battu les tapis ils ont tordu le linge ils l’ont pendu ils l’ont repassé ils ont fouetté la crème et ils l’ont renversée ils ont fouetté un peu leurs enfants aussi ils ont sonné les cloches ils ont égorgé le […] Plus

    Lire la suite

  • BofBof C'était OKC'était OK J'ai aiméJ'ai aimé

    L’été ne fut pas adorable

    L’été ne fut pas adorable Après cet hiver infernal, Et quel printemps défavorable ! Et l’automne commence mal, Bah ! nous nous réchauffâmes En mêlant nos deux âmes. La pauvreté, notre compagne Dont nous nous serions bien passés, Vainement menait la campagne Durant tous ces longs mois glacés… Nous incaguions l’intruse, Son astuce et sa […] Plus

    Lire la suite

  • Grenade

    Soit lointaine, soit voisine, Espagnole ou sarrazine, Il n’est pas une cité Qui dispute sans folie A Grenade la jolie La pomme de la beauté, Et qui, gracieuse, étale Plus de pompe orientale Sous un ciel plus enchanté. Cadix a les palmiers ; Murcie a les oranges ; Jaën, son palais goth aux tourelles étranges […] Plus

    Lire la suite

  • Avoir vu dévaler une triple montagne

    Sonnet CXIII. Avoir vu dévaler une triple montagne, Apparaître une biche et disparaître soudain, Et dessus le tombeau d’un empereur romain Une vieille carafe élever pour enseigne : Ne voir qu’entrer soldats et sortir en campagne, Emprisonner seigneurs pour un crime incertain, Retourner forussiz et le Napolitain Commander en son rang à l’orgueil de l’Espagne […] Plus

    Lire la suite

  • Les réparties de Nina

    LUI. – Ta poitrine sur ma poitrine, Hein ? nous irions, Ayant de l’air plein la narine, Aux frais rayons Du bon matin bleu, qui vous baigne Du vin de jour ?… Quand tout le bois frissonnant saigne Muet d’amour De chaque branche, gouttes vertes, Des bourgeons clairs, On sent dans les choses ouvertes Frémir […] Plus

    Lire la suite

  • C'était OKC'était OK

    La Méditerranée

    La Méditerranée est couchée au soleil ; Des monts chargés de pins, d’oliviers et de vignes Qui font un éternel murmure au sien pareil, Voient dans ses eaux trembler leurs lignes. Elle est couchée aux pieds des pins aux sueurs d’or, Qui de leurs parfums d’ambre embaument la campagne ; Elle veille en chantant ; […] Plus

    Lire la suite

  • Elephant…

    Éléphant je pense souvent à toi quand je suis tout seul quand je suis avec les autres quand je me promène dans la campagne avec une petite badine quand je me lave les dents le matin et quelquefois quand je dors ton grand corps se promène dans mes rêves Ce n’est pas du respect que […] Plus

    Lire la suite

Charger plus
Toutes nos félicitations. Vous avez atteint la fin de l'internet.