Les Plus Lus

  • Dans la Sierra

    J’aime d’un fol amour les monts fiers et sublimes ! Les plantes n’osent pas poser leurs pieds frileux Sur le linceul d’argent qui recouvre leurs cimes ; Le soc s’émousserait à leurs pics anguleux. Ni vigne aux bras lascifs, ni blés dorés, ni seigles ; Rien qui rappelle l’homme et le travail maudit. Dans leur […] Plus

    Lire la suite

  • À deux beaux yeux

    Vous avez un regard singulier et charmant ; Comme la lune au fond du lac qui la reflète, Votre prunelle, où brille une humide paillette, Au coin de vos doux yeux roule languissamment ; Ils semblent avoir pris ses feux au diamant ; Ils sont de plus belle eau qu’une perle parfaite, Et vos grands […] Plus

    Lire la suite

  • Fantaisies d’hiver

    I. Le nez rouge, la face blême, Sur un pupitre de glaçons, L’Hiver exécute son thème Dans le quatuor des saisons. Il chante d’une voix peu sûre Des airs vieillots et chevrotants ; Son pied glacé bat la mesure Et la semelle en même temps ; Et comme Haendel, dont la perruque Perdait sa farine […] Plus

    Lire la suite

  • La source

    Tout près du lac filtre une source, Entre deux pierres, dans un coin ; Allègrement l’eau prend sa course Comme pour s’en aller bien loin. Elle murmure : Oh ! quelle joie ! Sous la terre il faisait si noir ! Maintenant ma rive verdoie, Le ciel se mire à mon miroir. Les myosotis aux […] Plus

    Lire la suite

  • La caravane

    La caravane humaine au Sahara du monde, Par ce chemin des ans qui n’a pas de retour, S’en va traînant le pied, brûlée aux feux du jour, Et buvant sur ses bras la sueur qui l’inonde. Le grand lion rugit et la tempête gronde ; A l’horizon fuyard, ni minaret, ni tour ; La seule […] Plus

    Lire la suite

  • Le merle

    Un oiseau siffle dans les branches Et sautille gai, plein d’espoir, Sur les herbes, de givre blanches, En bottes jaunes, en frac noir. C’est un merle, chanteur crédule, Ignorant du calendrier, Qui rêve soleil, et module L’hymne d’avril en février. Pourtant il vente, il pleut à verse ; L’Arve jaunit le Rhône bleu, Et le […] Plus

    Lire la suite

  • La bonne soirée

    Quel temps de chien ! – il pleut, il neige ; Les cochers, transis sur leur siège, Ont le nez bleu. Par ce vilain soir de décembre, Qu’il ferait bon garder la chambre, Devant son feu ! A l’angle de la cheminée La chauffeuse capitonnée Vous tend les bras Et semble avec une caresse Vous […] Plus

    Lire la suite

  • Diamant du cœur

    Tout amoureux, de sa maîtresse, Sur son coeur ou dans son tiroir, Possède un gage qu’il caresse Aux jours de regret ou d’espoir. L’un d’une chevelure noire, Par un sourire encouragé, A pris une boucle que moire Un reflet bleu d’aile de geai. L’autre a, sur un cou blanc qui ploie, Coupé par derrière un […] Plus

    Lire la suite

  • Les colombes

    Sur le coteau, là-bas où sont les tombes, Un beau palmier, comme un panache vert, Dresse sa tête, où le soir les colombes Viennent nicher et se mettre à couvert. Mais le matin elles quittent les branches ; Comme un collier qui s’égrène, on les voit S’éparpiller dans l’air bleu, toutes blanches, Et se poser […] Plus

    Lire la suite

  • BofBof

    Au bord de la mer

    La lune de ses mains distraites A laissé choir, du haut de l’air, Son grand éventail à paillettes Sur le bleu tapis de la mer. Pour le ravoir elle se penche Et tend son beau bras argenté ; Mais l’éventail fuit sa main blanche, Par le flot qui passe emporté. Au gouffre amer pour te […] Plus

    Lire la suite

  • La dernière feuille

    Dans la forêt chauve et rouillée Il ne reste plus au rameau Qu’une pauvre feuille oubliée, Rien qu’une feuille et qu’un oiseau. Il ne reste plus dans mon âme Qu’un seul amour pour y chanter, Mais le vent d’automne qui brame Ne permet pas de l’écouter. L’oiseau s’en va, la feuille tombe, L’amour s’éteint, car […] Plus

    Lire la suite

  • La fleur qui fait le printemps

    Les marronniers de la terrasse Vont bientôt fleurir, à Saint-Jean, La villa d’où la vue embrasse Tant de monts bleus coiffés d’argent. La feuille, hier encor pliée Dans son étroit corset d’hiver, Met sur la branche déliée Les premières touches de vert. Mais en vain le soleil excite La sève des rameaux trop lents ; […] Plus

    Lire la suite

Charger plus
Toutes nos félicitations. Vous avez atteint la fin de l'internet.