Les Plus Lus

  • Les ombres

    Tu es là en face de moi dans la lumière de l’amour Et moi je suis là en face de toi avec la musique du bonheur Mais ton ombre sur le mur guette tous les instants de mes jours et mon ombre à moi fait de même épiant ta liberté Et pourtant je t’aime et […] Plus

    Lire la suite

  • Jamais je ne pourrai

    Jamais jamais je ne pourrai dormir tranquille aussi longtemps que d’autres n’auront pas le sommeil et l’abri ni jamais vivre de bon cœur tant qu’il faudra que d’autres meurent qui ne savent pas pourquoi J’ai mal au cœur mal à la terre mal au présent Le poète n’est pas celui qui dit Je n’y suis […] Plus

    Lire la suite

  • La jalousie

    Qu’as-tu fait d’un aveu doux à ton espérance ? Mes pleurs, qu’en as-tu fait ? Ton bonheur d’un moment. Les secrets de mon âme ont aigri ta souffrance, Et, pour y croire enfin, tu voulus un serment. Le serment est livré : tu ne crois pas encore, Tu doutes des parfums en respirant les fleurs […] Plus

    Lire la suite

  • Le serment

    Idole de ma vie, Mon tourment, mon plaisir, Dis-moi si ton envie S’accorde à mon désir ? Comme je t’aime en mes beaux jours, Je veux t’aimer toujours. Donne-moi l’espérance ; Je te l’offre en retour. Apprends-moi la constance ; Je t’apprendrai l’amour. Comme je t’aime en mes beaux jours, Je veux t’aimer toujours. Sois […] Plus

    Lire la suite

  • Mon cher papa

    (Écrit à l’âge de 12 ans.) J’avais appris un compliment, Et j’accourais pour célébrer ta fête, On y parlait de sentiment De tendre amour, d’ardeur parfaite ; Mais j’ai tout oublié, Lorsque je suis venu, Je t’aime est le seul mot que j’ai bien retenu. Ajouter aux favoris 0 Plus

    Lire la suite

  • Les réparties de Nina

    LUI. – Ta poitrine sur ma poitrine, Hein ? nous irions, Ayant de l’air plein la narine, Aux frais rayons Du bon matin bleu, qui vous baigne Du vin de jour ?… Quand tout le bois frissonnant saigne Muet d’amour De chaque branche, gouttes vertes, Des bourgeons clairs, On sent dans les choses ouvertes Frémir […] Plus

    Lire la suite

  • Au grand jamais

    A la grande nuit au petit jour au grand jamais au petit toujours je t’aimerai Voilà ce qu’il lui chantait Son cœur à elle lui battait froid Je voudrais que tu n’aimes que moi Il lui disait qu’il était fou d’elle et qu’elle était par trop raisonnable de lui Au grand jamais au petit toujours […] Plus

    Lire la suite

  • Confiance

    Ami, tu me dis : « Joie extrême ! Donc, ce matin, comblant ton voeu, Rougissante, elle a dit : Je t’aime ! Devant l’aube, cet autre aveu. Ta victoire, tu la dévoiles. On t’aime, ô Léandre, ô Saint-Preux, Et te voilà dans les étoiles, Sans parachute, malheureux ! » Et tu souris. Mais que […] Plus

    Lire la suite

Charger plus
Toutes nos félicitations. Vous avez atteint la fin de l'internet.