Les Plus Lus

  • Les canards

    Ils vont, les petits canards, Tout au bord de la rivière, Comme de bons campagnards. Barboteurs et frétillards, Heureux de troubler l’eau claire, Ils vont, les petits canards. Ils semblent un peu jobards, Mais ils […] Plus

  • Madame la Pie

    Madame la Pie, on vous salue. Ne nous faites pas les mauvais yeux ; Vous qui voyagez, si bien vêtue De noir et de blanc, sur les ciels bleus. Dès que vous marchez sur la […] Plus

  • Le Martin-Pêcheur

    Du temps que, sur les eaux, toutes choses vivantes Vivaient dans l’Arche de Noé : Les femmes, les bergers, les animaux, les plantes, On eut besoin d’un messager ; D’un messager discret, aventureux et sage, […] Plus

  • Le saule pleureur

    Saule ! Frisson du paysage ! Obéissance au vent du soir ! Rêve penché sur un miroir ! Cheveux qui se croient du feuillage… Faiblesse qu’un ciel encourage, Et dont un ciel reprend l’espoir ! […] Plus

  • La ronde des mois

    Janvier prend la neige pour châle ; Février fait glisser nos pas ; Mars de ses doigts de soleil pâle, Jette des grêlons aux lilas. Avril s’accroche aux branches vertes ; Mai travaille aux chapeaux […] Plus

  • Le potager

    Les oiseaux commençaient leur musique légère ; Les arbres échangeaient les premiers hannetons ; Et l’on voyait au loin passer une bergère Qui gardait un troupeau de brume et de moutons. Le gazon se baignait […] Plus

  • L’éternelle chanson

    Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille, Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs, Au mois de mai, dans le jardin qui s’ensoleille, Nous irons réchauffer nos vieux membres tremblants. Comme le […] Plus

  • L’églantine

    Nous avions en courant descendu la colline… Sur un buisson foncé luisait une églantine, Mélancolique fleur sans parfum, ni rayons, Qui n’arrête que rarement les papillons. « Regardez cette rose ! et comme elle est […] Plus

  • Éternelle chanson

    Éternelle chanson ! Printemps ! Pâleur suprême ! Jardin sur un buisson ! Nuit sur un chrysanthème ! Fleur ! Étoile ! Pinson ! Et le don de soi-même… Éternelle chanson ! Plaisir ! Chagrin […] Plus

  • La biche des bois

    Les chasseurs sont absents ; la triste voix du cor N’est plus, au fond des bois, qu’un écho de fanfare ; Plus de galop brutal, de cheval qui s’effare, Cassant les églantiers qui fleurissaient encor. […] Plus

  • La tendresse

    Miraculeux printemps dont l’automne est si triste, Le plus beau sentiment, non, ce n’est pas l’amour ; Pas l’amour faible et fou, l’amour aveugle et sourd, Fermant autour de lui sa guirlande égoïste. Ce n’est […] Plus