Une rose

Cette rose vivait au-dessus du jardin,

N’ayant, sur son front pur, qu’une âme pour aigrette,

Et ne comprenant rien à la foule secrète

Qui se cachait le soir et courait le matin.
Aspirant à l’étoile et fuyant le ravin

Il lui fallait le ciel pour appuyer sa tête…

Cette rose vivait au-dessus du jardin,

N’ayant, sur son front pur, qu’une âme pour aigrette.
Elle n’avait jamais, pour lire le destin,

Effeuillé le cœur d’or d’une humble pâquerette ;

Elle n’avait jamais, penchant son cœur lointain,

Vu trembler l’herbe folle ou l’herbe d’amourette…

Cette rose vivait au-dessus du jardin.

Voter pour ce poème!

Rosemonde Gérard Apprenti Poète

Par Rosemonde Gérard

Louise-Rose-Étiennette Gérard, dite Rosemonde Gérard, poétesse française, est née le 5 avril 1866 à Paris où elle est morte le 5 juillet 1953. Elle est la petite-fille du comte Étienne Maurice Gérard, héros de Wagram. Son parrain est le poète Leconte de Lisle et son tuteur Alexandre Dumas. Dodette était son surnom familier.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Votre plume est une baguette magique. Enchantez notre forum de poésie.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Érato

Tour Eiffel