C'était OKC'était OK BofBof

Ma morte vivante

Dans mon chagrin, rien n’est en mouvement
J’attends, personne ne viendra
Ni de jour, ni de nuit
Ni jamais plus de ce qui fut moi-même

Mes yeux se sont séparés de tes yeux
Ils perdent leur confiance, ils perdent leur lumière
Ma bouche s’est séparée de ta bouche
Ma bouche s’est séparée du plaisir
Et du sens de l’amour, et du sens de la vie
Mes mains se sont séparées de tes mains
Mes mains laissent tout échapper
Mes pieds se sont séparés de tes pieds
Ils n’avanceront plus, il n’y a plus de route
Ils ne connaîtront plus mon poids, ni le repos

Il m’est donné de voir ma vie finir
Avec la tienne
Ma vie en ton pouvoir
Que j’ai crue infinie

Et l’avenir mon seul espoir c’est mon tombeau
Pareil au tien cerné d’un monde indifférent
J’étais si près de toi que j’ai froid près des autres.

(Paul Eluard)

Voter pour ce poème!

Paul Eluard Apprenti Poète

Par Paul Eluard

Paul Éluard, nom de plume d'Eugène Grindel, né à Saint-Denis le 14 décembre 1895 et mort à Charenton-le-Pont le 18 novembre 1952, est un poète français. En 1916, il choisit le nom de Paul Éluard, patronyme emprunté à sa grand-mère maternelle, Félicie.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Soyez l'inspiration comme Rimbaud, la passion comme Sartre, et commentez avec l'âme d'un poète.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
2 Avis
Inline Feedbacks
View all comments
bmlp
bmlp
Invité

Poème que j’ai présenté au bac français il y a très longtemps… Son souvenir est indélébile.

LaPoésie.org
Administrateur

Analyse de “Ma morte vivante” par Paul Eluard Sujet: Le poème “Ma morte vivante” de Paul Eluard, publié en 1947, est un hommage poignant à son épouse Nusch, décédée en 1946. Forme: Composé de vers libres, le poème utilise des images fortes et un langage symbolique pour explorer les thèmes de l’amour, de la perte et du souvenir. Tonalité: Le poème est empreint d’une grande tristesse et d’une douleur profonde. Figures de style: Le poème utilise de nombreuses figures de style, telles que des métaphores, des comparaisons et des personnifications, pour créer un portrait vibrant de Nusch et pour exprimer… Lire la suite »

Joueurs

Hippocampes