J’écris

I
J’écris pour ceux qui veillent encore sur ce temps

D’opprobre et de désaffection

J’écris pour ceux qui combattent et qui luttent

Aux frontières de la mort et de la poésie

J’écris pour ceux qui fomentent la révolte et la haine

Dans le coeur des massacrés

J’écris pour ceux qui traduisent les discours officiels

en réalité vivante

Et qui dénoncent partout l’esclavage de l’homme

Condamné à la tuerie condamné à l’étouffement

Condamné mécaniquement condamné

J’écris pour ceux qui détruiront les cathédrales

admirables

Repaire des religions mortes et souillées

d’hypocrisie

Que les prêtres soient brûlés que le pape soit

immolé

Sur le parvis de Notre-Dame des douleurs
II
J’écris pour ceux qui traverseront ce temps

Sans se soumettre

Et qui porteront très haut le flambeau de leurs désirs

J’écris pour ceux qui seront ennemis des tides et des bourgeois

Et des lois de ce pays

J’écris pour ceux qui diront

Qu’ARTAUD est le plus grand poète

Voter pour ce poème!

Jacques Prevel Apprenti Poète

Par Jacques Prevel

Jacques Marie Prevel (Bolbec, 27 juillet 1915 - Sainte-Feyre, 27 mai 1951) est un poète français, il est surtout connu pour avoir été l'un des derniers et fidèles amis du poète Antonin Artaud. jacques prével a eu un fils stéphane dominique jacques prével.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Les poèmes sont des échappatoires vers d'autres mondes. Ouvrez une porte, comme le faisait Saint-Exupéry, et entrez.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
1 Avis
Inline Feedbacks
View all comments
roguiball
roguiball
Invité

Dans ce poème, qu’entend Jacques Prevel par “tides” ??? (“tides et bourgeois”)

Vous allez voir ce que vous allez voir

Les dossiers de l’écran