La chaumière

La chaumière, dans le bosquet,

Se coiffe d’un chapeau de paille.

Parmi les arbres en bouquet

On peut voir sa blanche muraille,

Et l’or de son chaume coquet,

Et son toit pointu qui fumaille.

C’est comme un château plus secret,

La chaumière.
J’aime son petit air distrait,

Sa porte verte et son volet

Qu’une fleur toujours entrebâille;

Et voudrais, tant elle me plaît,

Même sans cœur qu’on me la baille,

La chaumière !

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Les Cerises

Comme tout est triste ici