Dernières histoires

  • Phantasme nocturne

    Fantasmes   J’embarque sur l’orient express Pour fuir ma mélancolie Pas de bagage !ma tristesse Je l’aie oubliée à Paris   D’une cigarette égyptienne Un long filet de fumée bleue Tel un tour de magie indienne Sinue gris, halo vaporeux   Bien seul dans mon compartiment Bercé au rythme des boggies Comme […]

  • Délire sans nom

    Délire sans nom fantastique bonheur Je reste seul quand ta voix s’est tue Immobile et malade le visage abîmé par la nuit Mes oreilles assourdies par ta voix Délire sans nom mes bras sont retombés Et je suis à nouveau comme celui qui a peur Des êtres et des formes Ma […]

  • Lettres perdues

    Par les fentes de l’éternité Nous parlerons ensemble Cherchant nos souffles Peu à peu laissant nos voix Se réaccorder Toi ciel moi terre Nous parlerons longtemps longtemps Jusqu’à ce que l’été Nous couvre de volubilis Autour de moi les grandes fleurs Muselées du jour Mon cœur comme la mer Se retire […]

  • Mille morts

    Je suis dans le soleil endormi paresseux habité de pensées comme l’été d’abeilles Le soleil tout à ce qu’il fait n’est que lumière et que chaleur et l’arbre d’un seul mouvement n’a qu’une idée dans ses racines L’oiseau qui se pose sur l’arbre est oiseau de toutes ses ailes Toute en […]

  • Les routes inséparables

    A Henri Thomas Il y a l’isolement, l’attente, la cruauté. Il y a l’amour absolu et souligné par l’absence, la recherche de l’amour, l’inutile et désespérante recherche parmi les pierres, les routes inséparables, et quand on a échoué, s’il vous reste la force du crime et si l’on a pas renoncé à croire, il y […]

  • Encore un jour

    Encore un jour où je t’attends où je m’accrois et me découvre au gré de l’hôte intermittent et des portes que ferme et ouvre le temps en moi passant le temps Encore un jour encore un ciel vole un oiseau qui ne sait pas l’aveugle absence et le noir miel qui […]

  • Moi qui ne suis pas du monde

    Moi qui ne suis pas du monde Moi qui ne suis pas d’ici Moi que l’on cherchera après la grande absence Et qui suis resté seul et qui n’ai pas d’amis Je veux que l’on retrouve Jusqu’au son de ma voix Je veux que l’on me parle Comme si j’étais présent […]

  • Je ne sais plus, je ne veux plus

    Je ne sais plus d’où naissait ma colère ; Il a parlé… ses torts sont disparus ; Ses yeux priaient, sa bouche voulait plaire : Où fuyaistu, ma timide colère ? Je ne sais plus. Je ne veux plus regarder ce que j’aime ; Dès qu’il sourit tous mes pleurs sont […]

  • Corona

    L’automne me mange sa feuille dans la main : nous sommes amis. Nous délivrons le temps de l’écale des noix et lui apprenons à marcher : le temps retourne dans l’écale. Dans le miroir c’est dimanche, dans le rêve on est endormi, la bouche parle sans mentir Mon œil descend vers […]

  • Le Songe de Vaux – Éloge de la Peinture

    ‘ A de simples couleurs mon art plein de magie Sait donner du relief, de l’âme, et de la vie : Ce n’est rien qu’une toile, on pense voir des corps. J’évoque, quand je veux, les absents et les morts ; Quand je veux, avec l’art je confonds la nature : […]