Les Plus Lus

  • Les greniers

    Sous le manteau des toits s’étalaient les greniers Larges, profonds, avec de géantes lignées De solives en croix, de poutres, de sommiers, D’où pendaient à ses fils un peuple d’araignées. Les récoltes en tas s’y […] Plus

  • Silencieusement

    En un plein jour, larmé de lampes, Qui brûlent en l’honneur De tout l’inexprimé du coeur, Le silence, par un chemin de rampes, Descend vers ma rancoeur. Il circule très lentement Par ma chambre d’esseulement […] Plus

  • Les mendiants

    Les jours d’hiver quand le froid serre Le bourg, le clos, le bois, la fange, Poteaux de haine et de misère, Par l’infini de la campagne, Les mendiants ont l’air de fous. Dans le matin, […] Plus

  • Avec mes sens

    Avec mes sens, avec mon coeur et mon cerveau, Avec mon être entier tendu comme un flambeau Vers ta bonté et vers ta charité Sans cesse inassouvies, Je t’aime et te louange et je te […] Plus

  • Vers le futur

    O race humaine aux destins d’or vouée, Astu senti de quel travail formidable et battant, Soudainement, depuis cent ans, Ta force immense est secouée ? L’acharnement à mieux chercher, à mieux savoir, Fouille comme à […] Plus

  • Le spectacle

    Au fond d’un hall sonore et radiant, Sous les ailes énormes Et les duvets des brumes uniformes, Parfois, le soir, on déballe les Orients. Les tréteaux clairs luisent comme des armes ; De gros soleils […] Plus

  • Les villes

    Oh ! ces villes, par l’or putride envenimées ! Clameurs de pierre et vols et gestes de fumées, Dômes et tours d’orgueil et colonnes debout Dans l’espace qui vibre et le travail qui bout, En […] Plus

  • Sur la côte

    Un vent rude soufflait par les azurs cendrés, Quand du côté de l’aube, ouverte à l’avalanche, L’horizon s’ébranla dans une charge blanche Et dans un galop fou de nuages cabrés. Le jour entier, jour clair, […] Plus

  • La chance

    En tes rêves, en tes pensées, En ta main souple, en ton bras fort, En chaque élan tenace où s’exerce ton corps La chance active est ramassée. Dis, la senstu, prête à bondir Jusques au […] Plus