Les Plus Lus

  • BofBof

    À Laudes (III)

    Sombre nuit, aveugles ténèbres, Fuyez, le jour s’approche, et l’olympe blanchit : Et vous, démons, rentrez dans vos prisons funèbres ; De votre empire affreux un Dieu nous affranchit. Le soleil perce l’ombre obscure ; Et les traits éclatants qu’il lance dans les airs, Rompant le voile épais qui couvrait la nature, Redonne la couleur […] Plus

    Lire la suite

  • À la louange de la charité

    Les Méchants m’ont vanté leurs mensonges frivoles : Mais je n’aime que les paroles De l’éternelle Vérité. Plein du feu divin qui m’inspire, Je consacre aujourd’hui ma Lyre A la céleste Charité. En vain je parlerais le langage des Anges. En vain, mon Dieu, de tes louanges Je remplirais tout l’Univers : Sans amour, ma […] Plus

    Lire la suite

  • À Laudes

    Source ineffable de lumière, Verbe en qui l’Eternel contemple sa beauté ; Astre dont le soleil n’est que l’ombre grossière, Sacré jour dont le jour emprunte sa clarté ; Lève-toi , Soleil adorable, Qui de l’éternité ne fais qu’un heureux jour ; Fais briller à nos yeux ta clarté secourable, Et répands dans nos cœurs […] Plus

    Lire la suite

  • À Monsieur Vitart

    Le soleil est toujours riant, Depuis qu’il part de l’orient Pour venir éclairer le monde. Jusqu’à ce que son char soit descendu dans l’onde La vapeur des brouillards ne voile point les cieux ; Tous les matins un vent officieux En écarte toutes les nues : Ainsi nos jours ne sont jamais couverts ; Et, […] Plus

    Lire la suite

  • Plainte d’un chrétien

    Plainte d’un chrétien sur les contrariétés Qu’il éprouve au dedans de lui-même.(Tiré de Saint Paul aux Romains, ch. 7.) Mon Dieu, quelle guerre cruelle ! Je trouve deux hommes en moi : L’un veut que plein d’amour pour toi Mon coeur te soit toujours fidèle. L’autre à tes volontés rebelle Me révolte contre ta loi. […] Plus

    Lire la suite

  • Sur les vaines occupations des gens

    Sur les vaines occupations des gens du siècle.(Tiré des oeuvres d’Isaïe et de Jérémie.) Quel charme vainqueur du monde Vers Dieu m’élève aujourd’hui ? Malheureux l’homme qui fonde Sur les hommes son appui ! Leur gloire fuit et s’efface En moins de temps que la trace Du vaisseau qui fend les mers, Ou de la […] Plus

    Lire la suite

  • Sur le bonheur des justes

    Sur le bonheur des justes, Et sur le malheur des réprouvés.(Tiré de la Sagesse, chap. 5.) Heureux, qui de la Sagesse Attendant tout son secours, N’a point mis en la Richesse L’espoir de ses derniers jours. La mort n’a rien qui l’étonne ; Et dès que son Dieu l’ordonne, Son âme prenant l’essor S’élève d’un […] Plus

    Lire la suite

  • Sur le bonheur des Justes…

    SUR LE BONHEUR DES JUSTES, ET SUR LE MALHEUR DES REPROUVES Heureux, qui de la Sagesse Attendant tout son secours, N’a point mis en la Richesse L’espoir de ses derniers jours. La mort n’a rien qui l’étonne ; Et dès que son Dieu l’ordonne, Son âme prenant l’essor S’élève d’un vol rapide Vers la demeure, […] Plus

    Lire la suite

  • A monsieur Vitart

    Le soleil est toujours riant, Depuis qu’il part de l’orient Pour venir éclairer le monde. Jusqu’à ce que son char soit descendu dans l’onde La vapeur des brouillards ne voile point les cieux ; Tous les matins un vent officieux En écarte toutes les nues : Ainsi nos jours ne sont jamais couverts ; Et, […] Plus

    Lire la suite

  • A Laudes

    L’Aurore brillante et vermeille Prépare le chemin au soleil qui la suit ; Tout rit aux premiers traits du jour qui se réveille, Retirezvous, démons, qui volez dans la nuit. Fuyez, songes, troupe menteuse, Dangereux ennemis par la nuit enfantés : Et que fuie avec vous la mémoire honteuse Des objets qu’à nos sens vous […] Plus

    Lire la suite

  • À Laudes (II)

    L’oiseau vigilant nous réveille, Et ses chants redoublés semblent chasser la nuit : Jésus se fait entendre à l’âme qui sommeille, Et l’appelle à la vie où son jour nous conduit. Quittez, dit-il, la couche oisive Où vous ensevelit une molle langueur : Sobres, chastes et purs, l’œil et l’âme attentive, Veillez ; je suis […] Plus

    Lire la suite

Charger plus
Toutes nos félicitations. Vous avez atteint la fin de l'internet.