Les Plus Lus

  • L’amour

    L’Amour, l’autre soir, fantasque et moqueur, Passant près de moi, prit une balance : Dans l’un des plateaux il jeta mon cœur, Il jeta mon cœur avec violence. Dans l’autre, il plaça deux yeux presque […] Plus

  • Rêve

    Quand on rêve, l’on est aimé si tendrement ! L’autre nuit, tu t’en vins avec mélancolie Appuyer sur mon cœur ton visage charmant. Tu ne me disais pas : Je t’aime à la folie. Tu […] Plus

  • Les petits arbres

    Malingres, laids, tendant de longs bras d’araignées, Le corps cerclé de linge et les pieds dans du fer, A deux pas des maisons, sans espace, sans air, Les petits arbres vont en bandes alignées. Ils […] Plus

  • Les fleurs de pommiers

    Les champs sont comme des damiers Teintés partout du blé qui lève. Avril a mis sur les pommiers Sa broderie exquise et brève. Avant que les soleils brutaux Aient fait jaunir l’herbe et la branche, […] Plus

  • L’adieu

    Quand elle part, sa grâce invente des retours Charmants, un gant laissé, la fenêtre mal close ; « Elle avait oublié de dire quelque chose… » C’est toujours puéril et c’est exquis toujours. La dernière […] Plus

  • La cathédrale

    La haute cathédrale est grise, presque noire, Et découpe un profil austère sur les cieux. Une voix vague sort des blocs silencieux : Dans leur langue gothique ils nous disent de croire. C’est le reflet […] Plus

  • Prélude

    C’est l’antique forêt aux mille enchantements. Le tilleul aux fleurs d’or embaume à pleins calices, Et la lune pensive, astre cher aux amants, Fait germer dans mon cœur d’ineffables délices, J’allais, et j’entendis, — poète […] Plus

  • Le lavoir

    Une source descend de la roche brunie : Les filles de Plomar viennent laver au bas Aux coups vifs des battoirs se mêle le fracas Que fait le flot, et c’est une forte harmonie. Comme […] Plus

  • Le bonheur

    Le bonheur, ce n’est point aimer, puisque l’on pleure. Le bonheur, ce n’est point savoir : on ne sait rien. Est-ce vivre ? La vie est-elle un si grand bien ? Est-ce mourir ? La […] Plus

  • Le glacier

    I Le cirque entre ses murs puissants tient un espace Que l’œil mesure à peine ; et son immensité Où triomphalement le vol des aigles passe A pour velarium l’azur fin de l’été. Les longs […] Plus