Les Plus Lus

  • La mort dit à l’homme…

    Voici que vous avez assez souffert, pauvre homme, Assez connu l’amour, le désir, le dégoût, L’âpreté du vouloir et la torpeur des sommes, L’orgueil d’être vivant et de pleurer debout… Que voulezvous savoir qui soit […] Plus

  • L’innocence

    Si tu veux nous ferons notre maison si belle Que nous y resterons les étés et l’hiver ! Nous verrons alentour fluer l’eau qui dégèle, Et les arbres jaunis y redevenir verts. Les jours harmonieux […] Plus

  • Les rêves

    Le visage de ceux qu’on n’aime pas encor Apparaît quelquefois aux fenêtres des rêves, Et va s’illuminant sur de pâles décors Dans un argentement de lune qui se lève. Il flotte du divin aux grâces […] Plus

  • L’automne

    Voici venu le froid radieux de septembre : Le vent voudrait entrer et jouer dans les chambres ; Mais la maison a l’air sévère, ce matin, Et le laisse dehors qui sanglote au jardin. Comme […] Plus

  • Voix intérieure

    Mon âme, quels ennuis vous donnent de l’humeur ? Le vivre vous chagrine et le mourir vous fâche. Pourtant, vous n’aurez point au monde d’autre tâche Que d’être objet qui vit, qui jouit et qui […] Plus

  • Le coeur

    Mon coeur tendu de lierre odorant et de treilles, Vous êtes un jardin où les quatre saisons Tenant du buis nouveau, des grappes de groseilles Et des pommes de pin, dansent sur le gazon… Sous […] Plus

  • L’empreinte

    Je m’appuierai si bien et si fort à la vie, D’une si rude étreinte et d’un tel serrement, Qu’avant que la douceur du jour me soit ravie Elle s’échauffera de mon enlacement. La mer, abondamment […] Plus

  • La tristesse dans le parc

    Entrons dans l’herbe florissante Où le soleil fait des chemins Que caressent, comme des mains, Les ombres des feuilles dansantes. Respirons les molles odeurs Qui se soulèvent des calices, Et goûtons les tristes délices De […] Plus

  • Ô lumineux matin

    Ô lumineux matin, jeunesse des journées, Matin d’or, bourdonnant et vif comme un frelon, Qui piques chaudement la nature, étonnée De te revoir après un temps de nuit si long ; Matin, fête de l’herbe […] Plus

  • Le temps de vivre

    Déjà la vie ardente incline vers le soir, Respire ta jeunesse, Le temps est court qui va de la vigne au pressoir, De l’aube au jour qui baisse. Garde ton âme ouverte aux parfums d’alentour, […] Plus