Les Plus Lus

  • Vieux piano

    L’âme ne frémit plus chez ce vieil instrument ; Son couvercle baissé lui donne un aspect sombre ; Relégué du salon, il sommeille dans l’ombre Ce misanthrope aigri de son isolement. Je me souviens encor […] Plus

  • Les communiantes

    Calmes, elles s’en vont, défilant aux allées De la chapelle en fleurs, et je les suis des yeux, Religieusement joignant mes doigts pieux, Plein de l’ardent regret des ferveurs en allées. Voici qu’elles se sont […] Plus

  • Mon âme

    Mon âme a la candeur d’une chose étiolée, D’une neige de février… Ah ! retournons au seuil de l’Enfance en allée, Viensten prier… Ma chère, joins tes doigts et pleure et rêve et prie, Comme […] Plus

  • Jardin sentimental

    Là, nous nous attardions aux nocturnes tombées, Cependant qu’alentour un vol de scarabées Nous éblouissait d’or sous les lueurs plombées, De grands chevaux de pourpre erraient, sanguinolents, Par les célestes turfs, et je tenais, tremblants, […] Plus

  • Virgilienne

    Octobre étend son soir de blanc repos Comme une ombre de mère morte. Les chevriers, du son de leurs pipeaux, Semblent railler la brise forte. Mais l’un s’est tu. L’instrument, de ses lèvres, Soudain se […] Plus

  • Le cloître noir

    Ils défilent au chant étouffé des sandales, Le chef bas, égrenant de massifs chapelets, Et le soir qui s’en vient, du sang de ses reflets Mordore la splendeur funéraire des dalles. Ils s’effacent soudain, comme […] Plus

  • Violon d’adieu

    Vous jouiez Mendelssohn ce soirlà ; les flammèches Valsaient dans l’âtre clair, cependant qu’au salon Un abatjour mêlait en ondulement long Ses rêves de lumière au châtain de vos mèches. Et tristes, comme un bruit […] Plus

  • Le jardin d’antan

    Rien n’est plus doux aussi que de s’en revenir Comme après de longs ans d’absence, Que de s’en revenir Par le chemin du souvenir Fleuri de lys d’innocence Au jardin de l’Enfance. Au jardin clos, […] Plus

  • Clavier d’antan

    Clavier vibrant de remembrance, J’évoque un peu des jours anciens, Et l’Eden d’or de mon enfance Se dresse avec les printemps siens, Souriant de vierge espérance Et de rêves musiciens… Vous êtes morte tristement, Ma […] Plus

  • Soirs d’octobre

    Oui, je souffre, ces soirs, démons mornes chers Saints. On est ainsi toujours au soupçon des Toussaints. Mon âme se fait dune à funèbres hantises. Ah ! donnemoi ton front, que je calme tes crises. […] Plus