Les Plus Lus

  • Avant que mon adieu salue

    Avant que mon adieu salue avec tristesse Paris, ce beau Paris qui fut l’humble Lutèce, Et que j’aille revoir les fortunés climats Où Marseille au rivage aligne tant de mâts, Laisse-moi rafraîchir, ami, dans ta […] Plus

  • Aux alcyons

    Les soirs d’automne, quand l’orage Sur les blancs contours de la plage Sème la vague en tourbillons, J’aime à venir sur cette rive Écouter votre voix plaintive, Alcyons ! Tristes alcyons ! Du bord de […] Plus

  • A l’alouette

    Esprit de l’air, je te salue ! Je te salue, oiseau lointain, Qui montes, comme une âme élue Dans la lumière du matin. Fuyant la plaine où ton nid reste, Où l’homme aussi demeure, hélas […] Plus

  • Le rameau de pin

    C’est ici qu’oublieux des soucis que l’on porte Volontiers on s’arrête, à moitié du chemin. C’est ici qu’un vin clair égayé et réconforte : Ainsi l’indique au moins cette branche de pin Suspendue à la […] Plus

  • A Franz Liszt

    Sous quels cieux nouveaux, ô mon grand artiste. Ta sonore tente a-t-elle émigré ? Moi dont l’amitié te suit à la piste, Je reviens, ce soir, solitaire et triste, Revoir un doux lieu par toi […] Plus

  • Le phare

    Parmi les noirs brisants où le flot tourbillonne, Le phare vers la nue élève sa colonne. Pilier de blocs massifs qu’unit un dur ciment, Il surgit, solitaire, ainsi qu’un monument. Des vagues, à ses pieds, […] Plus

  • Le pèlerin

    C’est le même sentier qui longe la colline : L’yeuse encore y pousse et la fraîche aubépine ; Et l’air qu’on y respire aux lisières du bois Brille aussi transparent, aussi pur qu’autrefois. Autrefois !… […] Plus

  • Le mousse

    Depuis de longs jours, l’ouragan qui gronde Va nous emportant sur l’Océan noir, Bien loin de la rive où je vins au monde, Pour des maux que nul n’eût osé prévoir. Le mât du vaisseau, […] Plus

  • Le lit de sable

    Ô flots ! De votre voix profonde, intarissable, Bercez un vieil ami revenu de si loin. Dans ce lit que mes mains ont creusé dans le sable, Donnez-moi, donnez-moi la paix dont j’ai besoin ! […] Plus

  • Le Gombo

    Hôtesse au doux accueil, reine d’une cabane ! Merci d’avoir voulu me montrer ce beau lieu, Désert où vous vivez, loin d’un monde profane, Avec la paix du cœur et les conseils de Dieu. Comme […] Plus