Dernières histoires

  • Nuit de Siné

    Femme, pose sur mon front tes mains balsamiques, tes mains douces plus que fourrure.

    Là-haut les palmes balancées qui bruissent dans la haute brise nocturne…

  • Pourquoi

    Pourquoi battre le rappel

    Du jazz imagination

    De la bamboula des paroles

    Au clair de ma jeunesse ?
    Renvoyons l’harmonie tumultueuse des hanches,

    La frénésie …

  • Perles

    Perles blanches,

    Lentes gouttelettes,

    Gouttelettes de lait frais,

    Clartés fugitives le long des fils télégraphiques,

    Le long des longs jours monotones et gris !

    Où …

  • Les djerbiennes

    Inspire-moi, Tanit la Tendre, Tanit la Tunisienne,

    Quand je chante les Djerbiennes au rythme des tam-tams et tabalas.

    Les voilà entrant dans la danse, vases …