Une main

Une main traverse la porte mince mince à en souffrir d’autres mains jouent aux carte» là-bas là-bas dans les aire d’autres encor désertent la grand ennui du ciel

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments