Les Plus Lus

  • Tristesse d’Olympio

    Les champs n’étaient point noirs, les cieux n’étaient pas mornes. Non, le jour rayonnait dans un azur sans bornes Sur la terre étendu, L’air était plein d’encens et les prés de verdures Quand il revit ces lieux où par tant de blessures Son cœur s’est répandu ! L’automne souriait ; les coteaux vers la plaine […] Plus

    Lire la suite

  • Les deux pigeons

    Deux Pigeons s’aimaient d’amour tendre : L’un d’eux, s’ennuyant au logis, Fut assez fou pour entreprendre Un voyage en lointain pays. L’autre lui dit : « Qu’allez-vous faire ? Voulez-vous quitter votre frère ? L’absence est le plus grand des maux : Non pas pour vous, cruel ! Au moins, que les travaux, Les dangers, […] Plus

    Lire la suite

  • La Grâce

    Ô vous qui ne cherchez que ces rimes impures, Des plaisirs séduisants dangereuses peintures. Sur mes chastes tableaux ne jetez pas les yeux ; Fuyez : mes vers pour vous sont des vers ennuyeux ; Des sons de la vertu votre oreille se lasse. Profanes! loin d’ici, je vais chanter la Grâce. De l’humaine raison […] Plus

    Lire la suite

  • La Terre – Hymne

    Elle est la terre, elle est la plaine, elle est le champ. Elle est chère à tous ceux qui sèment en marchant ; Elle offre un lit de mousse au pâtre ; Frileuse, elle se chauffe au soleil éternel, Rit, et fait cercle avec les planètes du ciel Comme des soeurs autour de l’âtre. Elle […] Plus

    Lire la suite

  • L’aurore s’allume

    I. L’aurore s’allume ; L’ombre épaisse fuit ; Le rêve et la brume Vont où va la nuit ; Paupières et roses S’ouvrent demi-closes ; Du réveil des choses On entend le bruit. Tout chante et murmure, Tout parle à la fois, Fumée et verdure, Les nids et les toits ; Le vent parle aux […] Plus

    Lire la suite

  • Le feu du ciel

    24. Alors le Seigneur fit descendre du ciel sur Sodome et sur Gomorrhe une pluie de soufre et de feu. 25. Et il perdit ces villes avec tous leurs habitant, Tout le pays à l’entour avec ceux qui l’habitaient, Et tout ce qui avait quelque verdeur sur la terre. Genèse. I. La voyez-vous passer, la […] Plus

    Lire la suite

  • Définir l’humour

    (Réponse à une enquête) Louable entreprise définir tout est là et le reste avec Il faut savoir à quoi s’en tenir Et il est grand temps que les entrepreneurs de définitions mettent l’humour au pied du mur c’est-à-dire à sa place là où on remet le maçon Depuis trop longtemps on prenait trop souvent l’humour […] Plus

    Lire la suite

  • Les jardins

    …Désirezvous un lieu propice à vos travaux ? Loin des champs trop unis, des monts trop inégaux, J’aimerais ces hauteurs où, sans orgueil, domine Sur un riche vallon une belle colline. Là, le terrain est doux sans insipidité, Élevé sans raideur, sec sans aridité. Vous marchez : l’horizon vous obéit : la terre S’élève ou […] Plus

    Lire la suite

  • L’expiation (I)

    I. Il neigeait. On était vaincu par sa conquête. Pour la première fois l’aigle baissait la tête. Sombres jours ! l’empereur revenait lentement, Laissant derrière lui brûler Moscou fumant. Il neigeait. L’âpre hiver fondait en avalanche. Après la plaine blanche une autre plaine blanche. On ne connaissait plus les chefs ni le drapeau. Hier la […] Plus

    Lire la suite

  • Air

    Voici les lieux charmants où mon âme ravie Passait à contempler Silvie Les tranquilles moments si doucement perdus. Que je l’aimais alors ! Que je la trouvais belle ! Mon coeur, vous soupirez au nom de l’Infidèle : Avezvous oublié que vous ne l’aimez plus ? C’est ici que souvent, errant dans les prairies, Ma […] Plus

    Lire la suite

Charger plus
Toutes nos félicitations. Vous avez atteint la fin de l'internet.