Dernières histoires

  • Epitaphe à Ninon de Lenclos

    Clusine, qui dans tous les temps Eut de tous les honnêtes gens L’amour ou l’estime en partage ; Qui toujours pleine de bon sens, Sut de chaque saison de l’âge Faire toujours un juste usage, Qui dans son entretien dont on fut enchanté Faisait un heureux alliage D’un agréable badinage Avec […]

  • Attendez-moi sous l’orme

    Depuis des mois des ans Des heures et des jours La belle Marion en pleurs Sous l’orme attend l’amour Et l’orme devient mort la belle attend toujours Attendez-moi sous l’orme lui avait dit le Roi Et l’orme devient mort la belle attend toujours Attendez-moi sous l’orme lui avait dit le Roi […]

  • Vignette pour les vignerons

    C’est la fête à Saint-Jeannet et saute le bouchon Victor Hugo avait raison et aussi Olivier de Serres qui écrivit en «on temps le Théâtre de l’Agriculture La nature a horreur des bouteilles vides mais de même elle a horreur des bouteilles pleines quand elles ne sont pas débouchées Et saute […]

  • Ballade

    À caution tous amants sont sujets : Cette maxime en ma tête est écrite. Point n’ai de foi pour leurs tourments secrets ; Point auprès d’eux n’ai besoin d’eau bénite, Dans coeur humain probité plus n’habite Trop bien encore a-t-on les mêmes dits Qu’avant qu’astuce au inonde fût venue ; Mais, […]

  • À M. Le duc de Sulli

    J’irai chez vous, duc adorable, Vous dont le goût, la vérité, L’esprit, la candeur, la bonté, Et la douceur inaltérable, Font respecter la volupté, Et rendent la sagesse aimable. Que dans ce champêtre séjour Je me fais un plaisir extrême De parler sur la fin du jour De vers, de musique, […]

  • Le Renard et la Cigogne

    Compère le Renard se mit un jour en frais, et retint à dîner commère la Cigogne. Le régal fût petit et sans beaucoup d’apprêts : Le galant pour toute besogne, Avait un brouet clair ; il vivait chichement. Ce brouet fut par lui servi sur une assiette : La Cigogne au […]

  • Les Baisers de pierre

    La lumière des candélabres devint blafarde et verte, les yeux des femmes et les diamants s’éteignirent ; le rubis radieux étincelait seul au milieu du salon obscurci, comme un soleil dans la brume. Théophile Gautier, Onuphrius. À Armand du Mesnil Sois béni, mon très cher ! ta gracieuse lettre M’a trouvé […]

  • La vertu

    J’honore en secret la duègne Que raillent tant de gens d’esprit, La vertu ; j’y crois, et dédaigne De sourire quand on en rit. Ah ! Souvent l’homme qui se moque Est celui que point l’aiguillon, Et tout bas l’incrédule invoque L’objet de sa dérision. Je suis trop fier pour me […]

  • Charité

    Nourrissez votre cœur du feu des charités, Filles du Fils de l’homme, aux yeux pleins de clartés. Aimez celle qu’un peuple appelle politesse. Avant Notre-Seigneur, savoir vivre, qu’était-ce ? Quelque chose au dehors, mais au fond, presque rien. Etre civilisé, c’est bien ; poli, très bien ; La politesse, fleur de […]

  • BofBof C'était OKC'était OK

    Le renard et la cigogne

    Compère le Renard se mit un jour en frais, Et retint à dîner commère la Cigogne. Le régal fut petit et sans beaucoup d’apprêts : Le Galant, pour toute besogne Avait un brouet clair (il vivait chichement). Ce brouet fut par lui servi sur une assiette. La Cigogne au long bec […]

  • Les bonnes intentions de Rosa

    Ce bonhomme avait les yeux mornes Et, sur son front, chargé d’ennui, L’incorrection de deux cornes Tout à fait visibles chez lui. Ses vagues prunelles bourrues Reflétaient dans leur blême éclair Le sombre dédale des rues De la grande ville d’enfer. Son pied fourchu crevait ses chausses ; Hors du gouffre […]