Pauvre type

Toto a un nez de chèvre et un pied de porc

Il porte des chaussettes

en bois d’allumette

et se peigne les cheveux

avec un coupe-papier qui a fait long feu

S’il s’habille les murs deviennent gris

S’il se lève le lit explose

S’il se lave l’eau s’ébroue

Il a toujours dans sa poche

un vide-poche

Pauvre type

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments