Poésie, poètes, ressources et plus

  • Il ne faut pas…

    Il ne faut pas laisser les intellectuels jouer avec les

    allumettes

    Parce que Messieurs quand on le laisse seul

    Le monde mental Messssieurs

    N’est pas du tout brillant

    Et sitôt qu’il est seul Travaille arbitrairement S’érigeant pour soi-même Et soi-disant généreusement en l’honneur

    Continuer la lecture
    Il ne faut pas…
    Notez ce poème
  • événements

    Une hirondelle vole dans le ciel

    vole vers son nid

    son nid où il y a des petits

    elle leur apporte une ombrelle

    des vers de vase des pissenlits

    un tas de choses pour amuser les enfants

    dans la maison où il y a le nid

    un jeune malade crève doucement dans son lit

    dans son lit

    sur le trottoir devant la porte

    il

    Continuer la lecture
    événements
    Notez ce poème
  • L’art poétique (Chant IV)

    Dans Florence, jadis, vivait un médecin,
    Savant hâbleur, dit-on, et célèbre assassin.
    Lui seul y fit longtemps la publique misère :
    Là, le fils orphelin lui redemande un père ;
    Ici, le frère pleure un frère empoisonné.
    L’un meurt vide de sang, l’autre

    Continuer la lecture
    L’art poétique (Chant IV)
    Notez ce poème
  • Les grandes inventions

    Écoutez comme elle craque le soir l’armoire

    la grande armoire à glace

    la grande armoire à rafraîchir

    la grande armoire à glace à rafraîchir la mémoire des

    lièvres
    Il y a un lièvre dans chaque tiroir et chaque lièvre dans le froid rafraîchi comme un fruit glacé comme un marron

    Continuer la lecture
    Les grandes inventions
    Notez ce poème
  • Nostalgie de soleil

    Quel poète évoquera le rose des bruyères,
    Le lézard des vieux murs, la mouche des étangs,
    Et le petit rayon qui vient, tout le beau temps,
    Rire au carreau crasseux de la vieille chaumière ?

    Les végétaux chambrés, le fleuri, la verdure
    De ces jardins vitrés plus chauds que des maisons

    Continuer la lecture
    Nostalgie de soleil
    Notez ce poème