Les Plus Lus

  • Décrets

    LA QUESTION DE CONFIANCE (1940) Légende imprenable légende des anges ivres jaillis des cataclysmes en gestation je marche je tiens entre mes yeux à la hauteur du monde une perle d’amour une perle d’angoisse roucoule dans ma poitrine [en flammes je pense que je suis un oiseau des grands carnages des pertes irréparables de sang […] Plus

    Lire la suite

  • Empreintes

    à Freddy Plongin Toujours on marche dans ses pas que ce soit dans les sables blonds dans les glorieuses boues dans les cendres de son destin toujours on marche dans ses pas Sur ce trajet tracé dans l’invisible point de chat gris à gauche point d’hirondelle à droite point de hibou de la minuit point […] Plus

    Lire la suite

  • Persistance

    Je fus je reste un alibi déchiré un abîme déchirant aux trous accessoires de voyance logique aux hymnes qui absorbent quand on monte qui dévorent quand on descend je fus je reste je suis toujours une corde de la harpe gigantesque au sexe de pierre philosophale sécrétant la perle LIBERTÉ toujours sainement orgueilleux comme il […] Plus

    Lire la suite

  • Futur

    La connaissance et le désir les deux monstres jumeaux de l’être nu dont l’ombre est un drapeau futur sur la plaine des âges où le vent brise les ardoises à coups de sifflantes lanières de l’homme incorruptible durement ancré dans le réel par un sexe de fer par un esprit de feu par un rêve […] Plus

    Lire la suite

  • Juste ciel

    à Freddy Plongin et Max Michotte II s’agissait d’une clepsydre gigantesque d’une clepsydre magique qui sans fatigue aucune mesurait cent mille ans d’histoire humaine Il s’agissait d’une clepsydre unique dont chaque goutte d’eau était conscience souffrance était était voyance dont chaque larme alimentaire était mille litres de sang humain coagulé sans parler de celui des […] Plus

    Lire la suite

  • Tronçons à jean scutenaire

    Jeunesse accumulatrice en toi des cycles de vengeance pour les partitions de l’histoire jeunesse aux épaules de fleuve en herbe aux mains de papier vierge aux cyclones de pitié rédemptrice et d’amour aux barricades de hasard aux cristaux de monogamie aux désirs obscurs et sains et durs de violence paradoxale jeunesse d’idées blanches de baisers […] Plus

    Lire la suite

  • La panique rouge

    Belle parfaite intangible folie venge-toi il faut que tu te venges imagination d’impériale origine venge-moi venge-toi venge-nous tous brute qui passes brise-moi la figure si cela te console tue-moi parmi ce flot de paroles tranchantes dont j’use pour dire un peu de vérité vérité aux miasmes redoutables qui déjà devrait m’avoir mangé et qui me […] Plus

    Lire la suite

  • à cor et a cri

    Dans tous les coins de la planète les bobines de fil blanc se tordent de rire comme de petites baleines si l’on peut dire cependant que dans mon tiroir les bobines de fil rouge s’agitent poussent des cris lamentables Elle ont lu le sonnet des voyelles dans les yeux d’une femme honnête jouant les deux […] Plus

    Lire la suite

  • Facture

    à Urbain Herregots Qu’il fera bon vivre lorsque nous serons mort que nous reposerons dans je ne sais quel trou troué du vieux Cosmos bien refroidi bien étendu dans la noire volupté de n’être plus avec la pierre du silence absolu posée sur notre langue qu’il ne faudra plus jamais retourner sept fois dans notre […] Plus

    Lire la suite

  • Pour bien mourir

    Commettre une incartade deux incartades cent incartades Les systématiser à notre image à notre ressemblance pour notre fin dernière Se trouver à l’index en soi d’une manière souveraine de par son sang spirituel et sain Payer son minerval humain réhabiliter la notion de divin avoir ainsi droit de cité dans l’ombre Tendre la main aux […] Plus

    Lire la suite

  • Mission secrète

    à Jean Voss La neige la neige les neiges la neige nue la neige polluée la neige rouge la neige des cicatrices la neige noire la neige violette la neige désabusée celle des avalanches et celle des adieux la neige de la neige ma neige qui n’est jamais blanche dans le soutien-gorge mauve de cette […] Plus

    Lire la suite

  • En buvant du lait

    La négation dialectique de dieu est l’affirmation de l’homme La négation dialectique de l’homme est l’affirmation de la société La négation dialectique de la société est l’affirmation de la révolution La négation dialectique de la révolution est l’affirmation du mouvement La négation dialectique du mouvement est l’affirmation de la réalité La négation dialectique de la […] Plus

    Lire la suite

Charger plus
Toutes nos félicitations. Vous avez atteint la fin de l'internet.