Les Plus Lus

  • Les veuves

    Vauvenargues dit que dans les jardins publics il est des allées hantées principalement par l’ambition déçue, par les inventeurs malheureux, par les gloires avortées, par les cœurs brisés, par toutes ces âmes tumultueuses et fermées, en qui grondent encore les derniers soupirs d’un orage, et qui reculent loin du regard insolent des joyeux et des […] Plus

    Lire la suite

  • Sirène-Anémone

    Qui donc pourrait me voir Moi la flamme étrangère L’anémone du soir Fleurit sous mes fougères Ô fougères mes mains Hors l’armure brisée Sur le bord des chemins En ordre sont dressées Et la nuit s’exagère au brasier de la rouille Tandis que les fougères Vont aux écrins de houille L’anémone des cieux Fleurit sur […] Plus

    Lire la suite

  • La Rapsode foraine

    La Palud, 27 Août, jour du Pardon. Bénite est l’infertile plage Où, comme la mer, tout est nud. Sainte est la chapelle sauvage De Sainte-Anne-de-la-Palud… De la Bonne Femme Sainte Anne Grand’tante du petit Jésus, En bois pourri dans sa soutane Riche… plus riche que Crésus ! Contre elle la petite Vierge, Fuseau frêle, attend […] Plus

    Lire la suite

  • rire et souffrir

    Rire et souffrir,   Si rien de sérieux ne prétendait à la fin c’est au cours du voyage un réconfort de rire,et si de la nature il nous fallait souffrir,pour replacer nos corps dans le sens du destin,   puisque la vie dirige l’esprit vers l’étendue,un temps et un espace unis en mouvement,il se peut […] Plus

    Lire la suite

  • Cantique d’Étienne Dolet

    Prisonnier en la Conciergerie de Paris, l’an 1546, sur la déclaration et sur la consolation. Si au besoin le monde m’abandonne Et si de Dieu la volonté n’ordonne Que libertés encores on me donne Selon mon veuil. Doisje en mon coeur pour cela mener deuil Et de regrets faire amas et recueil ? Non pour […] Plus

    Lire la suite

  • Tu parles ou on te tue

    « Tu parles ou on te tue » Ils t’ont tuée Evelyne Tu n’avais pas parlé En trois phrases ordinaires sans coryphée sans chœur sans théâtre ni spectateurs sans l’intervention des dieux ou leur absence la voilà la tragédie « Tu parles ou on te tue » Ils t’ont tuée Evelyne Tu n’avais pas parlé […] Plus

    Lire la suite

  • Si belles soyez-vous

    Si belles soyez-vous Avec vos yeux de lacs et de lacs et de flammes avec vos yeux de piège à loup avec vos yeux couleur de nuit de jour d’aube et de marjolaine Si belles soyez-vous avec vos dents acérées et mordant ferme et jusqu’au sang avec vos dents de mer profonde et étincelantes avec […] Plus

    Lire la suite

  • Consolation

    Ne sois pas étonné si la foule, ô poète, Dédaigne de gravir ton oeuvre jusqu’au faîte ; La foule est comme l’eau qui fuit les hauts sommets, Où le niveau n’est pas, elle ne vient jamais. Donc, sans prendre à lui plaire une peine perdue, Ne fais pas d’escalier à ta pensée ardue : Une […] Plus

    Lire la suite

Charger plus
Toutes nos félicitations. Vous avez atteint la fin de l'internet.