L’avarie

Je ne suis plus qu’une avarie :

l’eczéma, la tumeur de l’œil gauche,

la varice à la place du cou,

l’apoplexie au moment du baiser.

Je ne suis plus qu’un griffonnage :

la diphtongue réduite au silence,

le mot qui ne veut pas traduire

la tendresse des choses,

une bible interdite aux adultes.

Je ne suis plus que ce monsieur sénile

qui se consume

sans éprouver le besoin d’être.

Voter pour ce poème!

Alain Bosquet Apprenti Poète

Par Alain Bosquet

Anatole Bisk, dit Alain Bosquet, né à Odessa (Ukraine) le 28 mars 1919 et mort à Paris le 17 mars 1998, est un poète et écrivain français d'origine russe.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La plume est votre épée, le commentaire est votre bouclier. Défendez la beauté de la poésie.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

La paix

A la louange de la Charité