Vous êtes moi

Suis-je moi, suis-je vous ?

Un être est-il composé de mille êtres ?

Je me divise

afin de me multiplier.

Je suis la foule :

trop de bras, trop de jambes,

trop de crânes qui s’ouvrent

je ne sais sur combien d’insectes noirs.

Je suis aussi la solitude,

jusqu’à me fondre dans la nuit.

Je suis l’absence et le néant,

que la perversité m’oblige

à recouvrir de mots.

L’identité me pèse

et c’est pourquoi je prends la vôtre.

Qui êtes-vous ?

Epargnez-vous la peine de mentir :

vous êtes moi,

puisque j’ai décidé de n’être plus personne.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments