Les citrons

Ce soir, la lune est
Carnivore,
Et se disputent les citrons.
Six morts déjà!
Qui les déplore?
Au cœur, la nèfle se corrompt.

Être la pulpe, être l’agrume ?
Un archipel couve les fruits
De son naufrage.
Un renard hume
Une mangue sacrée.
Détruits,

Tous les jardins!
Le soleil reste
En chambre, à jouer au poker…
Est-ce pourquoi la peau, le zeste
Même en novembre seront verts ?

Ce soir, la lune est une pomme;
Anthropophage, elle a le droit
De s’imposer un destin d’homme.
Et les citrons tremblent de froid.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments