Ce sont des moments avec soi

Ce sont des moments avec soi
quand nos rêves brulent en nous

peur des cendres des illusions

la perte de présent et vœux et souvenirs
le cœur cessé de battre
dans un instant

des souhaits se déchirent entre notre cote

dans l’obscurité des nuits et l’obscurité de l’inconnu
sous le silence de l’univers éternel

caresse -nous suspicions et perplexité

on s’ennuie de nos âmes
elle se précipite de nous
toutes deviennent égales dans nos profondeurs

la vie et la mort, être et néant
l’amour et la haine suspicion et certitude

vérité et imagination, réalité et l’abime

tous espoirs sont perdus

toutes les portes sont fermes
et l’homme est face à face devant la plus grande tragédie

face devant avec soi

l’âme s’élève sa fierté
son indignation et sa vengeance sur tout commence
et nos imaginations tremblent

recourons à la sagesse et à la raison et au ciel

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Entrez dans notre jardin de poésie, où vos mots peuvent rivaliser avec ceux de Victor Hugo lui-même.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

La vertu nous enseigne l’amour,

quand l’âme parle avec elle -même