Dernières histoires

  • Soleils aux arrêts

    Un homme est en prison Il est noir les yeux habités de braise et de futur Il est grand adossé au volcan rusé de l’histoire L’arc-en-ciel pleut sur sa langue y dépose le limon des paroles qu’un peuple chante en dansant sur le seuil des mouroirs Il est trop grand pour […]

  • 27 août 0 h 30

    Le juge Ahmed D. quadragénaire qui occupe depuis quelques années un haut poste à la Cour suprême avait été retenu jusqu’à cette heure tardive au ministère « affaire grave et urgente » Ses traits étaient tirés et il eut du mal à se donner bonne contenance avant de franchir le seuil […]

  • Mot

    de moi-même à moi-même hors toute constellation en mes mains serré seulement le rare hoquet d’un ultime spasme délirant vibre mot j’aurai chance hors du labyrinthe plus long plus large vibre en ondes de plus en plus serrées en lasso où me prendre en corde où me pendre et que me […]

  • Amours d’Élise

    Est-ce toy, chère Élise ? Racine, Esther. I C’est là qu’elle priait. Là, sur ces blanches dalles Où je foule à mes pieds des tombes féodales. Vaguement enivré de la pompe des soirs, D’orgues, de chants divins, d’étoffes, d’encensoirs Et de beaux corps de femme à genoux sur la pierre, Je […]

  • Sous le bâillon le poème – i

    Bonjour soleil de mon pays qu’il fait bon vivre aujourd’hui que de lumière que de lumière autour de moi Bonjour terrain vague de ma promenade tu m’es devenu familier je t’arpente vivement et tu me vas comme un soulier élégant Bonjour pique-bœuf balourd et philosophe perché là-haut sur cette muraille qui […]

  • Entendez-vous gens du viet-nam…

    Entendez-vous Entendez-vous gens du Viet-Nam entendez-vous dans vos campagnes dans vos rizières dans vos montagnes.. Oui nous les entendons Ces êtres inférieurs architectes danseurs pêcheurs et mineurs jardiniers et sculpteurs tisserands ou chasseurs paysans et pasteurs artisans et dockers coolies navigateurs Ces êtres inférieurs ne savaient haïr que la haine ne […]

  • 21 heuress

    SSur un promontoire dominant la ville la courbe du fleuve se dresse la citadelle d’exil comme une bosse d’infamie sur l’échiné de la cité zone interdite de silence et d’attente Voilà le grand portail de fer la muraille les tours de contrôle et les factionnaires Mais que se passe-t-il d’inaccoutumé ce […]

  • Grotesques

    Leurs jambes pour toutes montures, Pour tous biens l’or de leurs regards, Par le chemin des aventures Ils vont haillonneux et hagards. Le sage, indigné, les harangue ; Le sot plaint ces fous hasardeux ; Les enfants leur tirent la langue Et les filles se moquent d’eux. C’est qu’odieux et ridicules, […]

  • Dans chaque cellule

    Dans chaque cellule (nid d’humidité cagibi de dressage) un prisonnier et son monde se sont évadés pour un temps (ici, l’évasion n’est pas affaire légère) Ceux qui rêvent les yeux ouverts ne sont pas fatalement tristes Ils dessinent des fenêtres turquoise sur l’écran de la nuit lâchent des gazelles dans l’incommensurable […]

  • Du besoin de s’unir après le départ des étrangers

    Ô toi que l’univers adore, Ô toi que maudit l’univers, Fortune, dont la main, du couchant à l’aurore, Dispense les lauriers, les sceptres et les fers, Ton aveugle courroux nous garde-t-il encore Des triomphes et des revers? Nos malheurs trop fameux proclament ta puissance; Tes jeux furent sanglans dans notre belle […]

  • La bouche d’Amaranthe

    Beau corail soupirant, ce pourpre qui me flatte Allaite d’espérance et d’amour mes esprits : Belle et petite bouche où s’enfante un souris, Qui semond à baiser votre vive écarlate. Vos dents riches remparts d’une voix délicate, Dessus les diamants emporteront le prix : Si de votre douceur ils sont tant […]

  • L’enfance n’est sinon qu’une stérile fleur

    L’enfance n’est sinon qu’une stérile fleur, La jeunesse qu’ardeur d’une fumière* vaine, Virilité qu’ennui, que labeur, et que peine, Vieillesse que chagrin, repentance, et douleur ; Nos jeux que déplaisirs, nos bonheurs que malheur, Nos trésors et nos biens que tourment et que gêne, Nos libertés que lacs, que prisons, et […]