Poésie, poètes, ressources et plus

  • A celle qui est restée en France

    I

    Metstoi sur ton séant, lève tes yeux, dérange
    Ce drap glacé qui fait des plis sur ton front d’ange,
    Ouvre tes mains, et prends ce livre : il est à toi.

    Ce livre où vit mon âme, espoir, deuil, rêve, effroi,
    Ce livre qui contient le spectre de ma vie,
    Mes angoisses, mon aube,

    Continuer la lecture
    A celle qui est restée en France
    Notez ce poème
  • Ma fille mon enfant

    Ma fille mon enfant, comme le temps défile,
    Comme cruellement s’envole la candeur !
    Te voilà parvenue à l’âge difficile
    Où l’on doute de tout, où l’on ferme son cœur.

    Tu ne me parles plus, tu fuis dans ton silence,
    Et moi, sans le montrer, je souffre et te comprends ;
    Car

    Continuer la lecture
    Ma fille mon enfant
    Notez ce poème
  • Ce qui se passait aux Feuillantines vers 1813

    Enfants, beaux fronts naïfs penchés autour de moi,
    Bouches aux dents d’émail disant toujours : Pourquoi ?
    Vous qui, m’interrogeant sur plus d’un grand problème,
    Voulez de chaque chose, obscure pour moi-même,
    Connaître le vrai sens et le mot décisif,

    Continuer la lecture
    Ce qui se passait aux Feuillantines vers 1813
    Notez ce poème
  • Le cancre

    Il dit non avec la tête

    mais il dit oui avec le cœur

    il dit oui à ce qu’il aime

    il dit non au professeur

    il est debout

    on le questionne

    et tous les problèmes sont posés

    soudain le fou rire le prend

    et il efface tout

    les chiffres et les mots

    les dates et les noms

    les phrases et les pièges

    et malgré

    Continuer la lecture
    Le cancre
    Notez ce poème
  • Si tu m’aimes

    Je sens voler sur tes traces,
    Ô belle aux yeux languissants,
    Tout émus et frémissants,
    Si tu passes,
    Mon cœur, mon âme et mes sens.

    Vierge aux manières modestes,
    Près de toi je suis troublé ;
    Pars-tu, tout est désolé ;
    Si tu restes,
    Pour moi le monde est peuplé.

    J’aime, vives ou touchantes,

    Continuer la lecture
    Si tu m’aimes
    Notez ce poème
  • Révélation du monde

    Vers le milieu de l’après-midi, Corsaire Sanglot se trouva (ou se retrouva) sur un boulevard planté de platanes. Eût-il cheminé longtemps si son attention n’avait été attirée par une femme nue reposant sur le trottoir. Jadis, sur cette gorge, Louise Lame avait mis des baisers scandaleux

    Continuer la lecture
    Révélation du monde
    Notez ce poème