Never stop

1

Never stop les coulées de mélancolie sur la nuque
Never stop la nuit

La toupie m’écœure

Et dans les bras de ma chaloupe

Never stop le malheur

Deux et deux font cadavre

Une bouée dans la poubelle

Tous les jours la folie prépare ses scies

Never stop la scierie

Pas d’appel sur les seuils

Le fracas porte fardeau à perpète

Pas de chien dans le baril à poudre

Le social porte-tambour a changé de drapeau
Et mes amis en prison dans leur vie
Never stop l’égomanie

Égrégores

Vous chassez la
Dégringolie

2

Baïonnette au canon l’amour avance
Il nettoie les nuages de tout leur ciel
Baïonnette au canon l’amour avance
Il vide les paradis de tous leurs dieux

Baïonnette au canon l’amour vrombit

Pas de pitié pour les emblèmes

Pas de quartier pour les problèmes

L’amour a dévalé le ventre et déclaré la guerre

Voilà l’amour !
Il tire !
Tue-Dieu !
Baïonnette au canon l’amour est bon

3

Tu ne sais ce que tu dis — œuf
Tu ne sais ce que tu fais — philosophe
Tu cognes ta vérité sur des portraits
Tu ne fais pas ce que tu sais

Tu craches sur des crachats

Tu choies dans la chierie en marche

Croix de vie sur toi fait craquer ta voix

Et l’épaule etcaetera enfonce la porte du brouhaha

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments