Poésie, poètes, ressources et plus

  • Mon Dieu m’a dit : Mon fils, il faut m’aimer

    I

    Mon Dieu m’a dit : Mon fils, il faut m’aimer. Tu vois
    Mon flanc percé, mon cœur qui rayonne et qui saigne,
    Et mes pieds offensés que Madeleine baigne
    De larmes, et mes bras douloureux sous le poids

    De tes péchés, et mes mains ! Et tu vois la croix,
    Tu vois les clous, le fiel,

    Continuer la lecture
    Mon Dieu m’a dit : Mon fils, il faut m’aimer
    Notez ce poème
  • Ici de mille fards la trahison se déguise

    Sonnet CXXVII.

    Ici de mille fards la trahison se déguise,
    Ici mille forfaits pullulent à foison,
    Ici ne se punit l’homicide ou poison,
    Et la richesse ici par usure est acquise :

    Ici les grandes maisons viennent de bâtardise,
    Ici ne se croit rien sans humaine raison,
    Ici la volupté

    Continuer la lecture
    Ici de mille fards la trahison se déguise
    Notez ce poème
  • Enfant aveugle, nain, qui n’as autre prouësse

    Enfant aveugle, nain, qui n’as autre prouësse,
    Sinon en trahison quelque flesche tirer,
    Qui n’as autre plaisir sinon de deschirer
    En cent pieces les coeurs de la folle jeunesse ;

    Le corps sans honte nud si ton pere te laisse,
    Il monstre qu’on se doit loing de toy retirer,

    Continuer la lecture
    Enfant aveugle, nain, qui n’as autre prouësse
    Notez ce poème