Civilisation

Il y a quelques traces de cultures
Quelques maisons
Une station de

T.S.F. deux pylônes et deux tours

Eiffel
en construction

Un vieux port portugais

Un calvaire

A la lunette je distingue sur le mur du bagne un homme
nu qui agite un chiffon blanc

Les nuits sont les plus belles sans lune avec des étoiles
immenses et la chaleur ne va que grandissante

Comme l’agitation des hélices rend l’eau nocturne de
plus en plus phosphorescente dans notre sillage

Blaise Cendrars

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments