J'ai aiméJ'ai aimé

Complainte de la mer

Complainte de la mer

dans le fracas du vent
Tout ce qu’elle vocifère et qu’elle chante en rêvant dans les sables mouvants
Tout ce qu’elle tait soudain
Silencieuse étale et plate calmement

Voter pour ce poème!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scènes du Passé

Un Corbeau devant moi croasse