dans

Souvenir de normandie

J'aime
J'aime J'adore Haha Wow Triste En colère

Je fréquentais jadis, sous les blanches falaises

de
Normandie, un lupanar

au toit de chaume, propre comme un sou,

qui s’appelait «
Au rendez-vous des tourterelles ».

Seules les fleurs en étaient impudiques

car les filles jouaient à l’innocence,

malgré leurs mains expertes.

J’y rencontrais des armateurs

et des hommes de loi.

Un spécialiste en bois précieux

avait pour l’acajou mille tendresses.

Un maraîcher fournissait en légumes

la
Cour de
Vienne :

«
François-Joseph lui-même », ajoutait-il.

Fifi lisait un roman parfumé.

Boule
Sans
Suif rêvait d’un long voyage

jusqu’à
Constantinople,

jusqu’au
Siam.

Clara disait : «
Cette
Emma
Bovary

manque de classe ;

les femmes comme il faut ne se suicident pas. »

Existe-t-il encore des falaises,

ou quelque
Normandie,

ou des maisons où l’on discute,

jusqu’à l’aurore, de l’amour ?

J'aime
J'aime J'adore Haha Wow Triste En colère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Écrit par Alain Bosquet

Anatole Bisk, dit Alain Bosquet, né à Odessa (Ukraine) le 28 mars 1919 et mort à Paris le 17 mars 1998, est un poète et écrivain français d’origine russe.

Comptine

Secret sans but