Néraut, Tassin et Grédelu

Néraut, Tassin et Grédelu

Maintiennent l’art fougueux et chaste.

Je préfère à Tancrède lu

Néraut, Tassin et Grédelu.

Comme Quimper, Honolulu

Célèbre ces Talmas sans faste.

Néraut, Tassin et Grédelu

Maintiennent l’art fougueux et chaste.
Décembre 1845.

Voter pour ce poème!

0 Points
J'aime

Laisser un avis, une critique ou analyse

T'as quelque chose à dire, une réaction ? Ce poème t'a-t-il touché ? C'est ici.

Captcha loading...

Les vagues de la mer

Corne d’abondance