Laisse fumer

toron, taureau du fauve

du rétiaire

et l’heure et le péril moi l’encordé du toujours toujours dans la gorge ce passé en boule non mâché toujours ce lendemain noué toujours notre rage aussi de ne savoir pas vivre au fait faut-il savoir ?
Féroces, c’est ça.

nous définir féroces.
Avec le nous-mêmes.
Avec les hiers (pas bleus du tout) avec demain inapaisé

(des demains sans lendemains)
On enrage de n’avoir pas la vertu qui renonce
Parlage.

Parlure.
Le faire rétrécit

laisse fumer le volcan.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments