Carnivore

Broute, créature

Afin que ça dure
Encor

De voir s’enflammer

D’amour ton âme et
Ton corps.
Grignote tout cru

Le gazon bourru
Des landes,

Mais à belles dents

Mâche en frissonnant
Tes viandes.
Si l’eau des rivières

Contente les pierres,
Nos sœurs,

Quel fleuve d’histoire

Peut donner à boire
Au cœur ?
Le gai

Carnivore

Au dieu qu’il adore
Gloussant,

Réclame en naissant

La chair et le sang,
Le sang.

Norge

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments