Monde a Mouches

Les mouches, toujours les mouches.

Mouches partout.

Mouche au mur.

Qu’on se lève ou qu’on se couche.

Mouche au cœur, mouche à l’azur.
Dans le creux des rêves : mouches !

El dans le bouillon du roi.

A ma cousine qui louche.

Elles ont rongé l’œil droit.
Ma cathédrale est en mouches.
O

Louis qui fais ton droit.

Regarde l’essaim farouche

Percer la pulpe des lois

Comme le ver dans la souche !
Léonard, assez d’exploits.

Tu sais tirer comme on doit.

L’autre est mort, tu as fait mouche.

Ne vide pas ton carquois
Sur la mouche.

Il en est trop.

Mouche à dards et mouche à crocs

Plein le ciel et plein les puits.

Tu dis non : c’est que tu dors :
Je vois vibrer dans la nuit

Un milliard de mouches d’or:
Mon paradis est en mouches.

Norge

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments