Métonymie

Une métonymie est une figure de style qui, dans la langue ou son usage, utilise un mot pour signifier une idée distincte mais qui lui est associée. L’association d’idée sous-entendue est souvent naturelle (partie/tout, contenant/contenu, cause/effet…), parfois symbolique (ex. royauté/couronne) ou encore logique : l’artiste pour l’œuvre, la ville pour ses habitants, le lieu pour l’institution qui y est installée, etc.

La métonymie est employée très fréquemment, car elle permet une expression courte, frappante, et souvent créative. Elle fait partie des tropes. D’innombrables métonymies sont figées dans les langues naturelles, comme boire un verre, tandis que d’autres sont dûes à la créativité des locuteurs comme dans le vers « Paris a froid, Paris a faim » : ici Paris ne désigne évidemment pas la ville elle-même, mais bien la majorité pauvre de ses habitants.

(metonymy) figure par laquelle on implique un concept au moyen d’une expression qui lui est propre; par exemple, une partie pour le tout (dans ce cas, ceci s’appelle aussi une synecdoque), le contenant pour le contenu, la cause pour l’effet, etc.

Exemples :
“demander la main de quelqu’un” implique “demander à cette personne [entière…] de devenir son épouse” (partie –> tout)
“prendre un verre” implique “prendre un verre de quelque chose” (contenant –> contenu)
“lever l’ancre” implique “naviguer” (cause –> effet)
“sa Majesté” implique “le roi” (qualité –> objet)
voir aussi : synecdoque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Métathèse

Mètre