Pluies

Pluie qui dans tes plus répréhensibles débordements n’as garde

d’oublier que les jeunes filles du
Chiriqui tirent soudain de leur corsage de nuit une lampe faite de lucioles émouvantes

Pluie capable de tout sauf de laver le sang qui coule sur les doigts des assassins des peuples surpris sous les hautes futaies de l’innocence

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments