L’été envieu

Mains nues frôlent
Un sable chaud
Cœurs galopants
dans les dunes vertigineuses.

Un ciel étonné
s’embrouille avec
l’inclinaison
et la chaleur étouffante
bouleverse cette naissante envie.

Chloe Douglas, 2010

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments