De Domp Jean

Épigramme.

Domp Jean faisait son testament,
Abhorrant le monde et les vices ;
Sa garce lui dit doucement
Qu’il n’oublia point ses services.
Domp Jean, qui n’eut le cœur d’acier,
Lui dit, en montrant son fessier :
Voilà pour toi, ma chambrière !
Allez donc, notaire, écrivant
Que je lui donne le derrière
Dont elle a usé le devant.

Voter pour ce poème!

Nérée Beauchemin Apprenti Poète

Par Jean Auvray

Jean Auvray, né vers 1580, probablement en Normandie et mort avant 1624, est un poète satirique français. Jean Auvray a été chirurgien à Rouen, et ne saurait être confondu avec son homonyme dramaturge contemporain, avocat à Paris.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Rejoignez notre cercle de poètes, où chaque mot compte, comme dans les vers de Mallarmé.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Contre une vieille importune

De Robin au grand nez