Alix prisonnière

Épigramme.

Alix, qu’on traînait prisonnière,
À sa mère dit sans rougir :
« Cessez de pleurer tant, ma mère,
Je me ferais bien élargir. »

Voter pour ce poème!

Avatar Apprenti Poète

Par Jean Auvray

Jean Auvray, né vers 1580, probablement en Normandie et mort avant 1624, est un poète satirique français. Jean Auvray a été chirurgien à Rouen, et ne saurait être confondu avec son homonyme dramaturge contemporain, avocat à Paris.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Rejoignez-nous et laissez vos mots s'envoler comme des papillons, comme le faisait Desnos.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Alix à pleine main

À madame Olympe