Le coq et la perle

Un jour un coq détourna
Une perle, qu’il donna
Au beau premier lapidaire.
” Je la crois fine, dit-il;
Mais le moindre grain de mil
Serait bien mieux mon affaire. “

Un ignorant hérita
D’un manuscrit, qu’il porta
Chez son voisin le libraire.
” Je crois, dit-il, qu’il est bon ;
Mais le moindre ducaton
Serait bien mieux mon affaire. “

Voter pour ce poème!

Jean de La Fontaine Apprenti Poète

Par Jean de La Fontaine

Jean de La Fontaine, né le 8 juillet 1621 à Château-Thierry et mort le 13 avril 1695 à Paris, est un poète français de grande renommée, principalement pour ses Fables et dans une moindre mesure pour ses contes.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie est un dialogue entre les cœurs. Exprimez-vous, inspirez-nous.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Le singe et le dauphin

Le renard et les raisins