Sur l’oracle de Pan

Sainct Remy qui premier imposa la couronne
Aux Rois Chrestiens François, et vous leur successeur
En son huictiéme mois vous ramenant vainqueur,
L’an huictiéme ensuivant plus grand heur vous ordonne..

Tous nombres sont divins, mais Christ pour sa personne
Le huict s’est reservé : et la Sibylle autheur,
Huict cens octante huict faict en Grec le SAUVEUR,
Comme le nombre et nom qui tout salut nous donne.

Or pour vous faire foy, Sire, de l’an qui vient,
Mesme mois l’an passé (si bien vous en souvient)
Vostre fort fut, VAINCRA l’amour de la patrie.

Si le sept vostre fort si bien vous a conduit
A grand victoire et paix : le salutaire huict
D’UN BEAU LIS couronné verra France fleurie

Recueil :

Voter pour ce poème!

Avatar Apprenti Poète

Par Jean Dorat

Poemes Jean Dorat - Découvrez les œuvres poétiques de Jean Dorat

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Vos mots sont la mélodie de notre poésie. Faites résonner votre voix.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

L’avis du mariage

Nuits de juin