Paroisse du vent …

Paroisse du vent
Et rue de la mer,
Dans le matin clair
D’embruns délavée,

Dévote, marchande,
Trafiquante et gaie
Blanche de servantes
Dès le jour monté,

On y vend l’anchois,
La sole et la raie,
Et la plie au choix
Ou vive, ou fumée;

Puis cloches sonnant
Les messes premières,
À rires dans l’air
Ainsi qu’envolés,

Rioses les Jésus,
Blanches les Maries,
Dans leurs niches nues
Ou de fleurs ornées,

C’est vie prenant cours
Négoce et prières,
Et dit tout d’amour
Le jour commencé.

La chanson de la rue Saint-Paul

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments