Au Seigneur des Essars N de Herberay

Traducteur du present livre d’Amadis de Gaule

Au grand desir, à l’instante requeste
De tant d’amys dont tu peux disposer,
Vouldrois tu bien (ô amy) t’opposer
Par un reffus de chose tres honeste ?

Chacun te prie et je t’en admoneste,
Que l’Amadis qu’il t’a pleu exposer
Vueilles permettre au monde et exposer,
Car par tes faitz gloire et honneur acqueste.

Estimes tu que Cesar ou Camille
Doibvent le cours de leur claire memoire
Au marbre, ou fer, à cyseau ou enclume ?

Toute statue ou medaille est fragile
Au fil des ans, mais la durable gloire
Vient de main docte et bien disante plume.

Voter pour ce poème!

Avatar Apprenti Poète

Par Mellin De Saint-Gelais

Poemes Mellin De Saint-Gelais - Découvrez les œuvres poétiques de Mellin De Saint-Gelais

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Rejoignez notre monde de mots, où chaque commentaire est un baiser de Ronsard à l'âme.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

La belle mort

Sieste