Princesse en or

Avant de te rencontrer, je t’imaginais
Une femme, une épouse, une mère sans doute aimée
Mais pour moi tu étais une parfaite inconnue
Comment allais-tu accueillir cette nouvelle venue

Lors de notre première rencontre tu étais si discrète
On m’a dit que tu étais une femme d’exception, un bel être
À ce moment-là, Je ne pouvais dissimuler ma joie
Sans qu’on me le dise de ton beau visage je l’aperçois

Ma belle maman
Je n’ai jamais ressenti la moindre différence
Tu m’as considéré comme ta fille avec ou sans ma présence
Tu m’as toujours soutenu, des fois malgré mes torts
Tu es plus qu’une belle maman, tu es une femme en or

Voter pour ce poème!

Avatar Apprenti Poète

Par Rhita Benjelloun

Rhita Benjelloun est une poétesse et créatrice de bijoux marocaine, née à Fès le 20 août 1990. Elle commence à écrire vers l’âge de onze ans. Son premier recueil de poésie, « Spectatrice de vie » est publié en 2017.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Vos mots ont le pouvoir de réveiller l'esprit, tel un élixir de Voltaire. Osez commenter.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Ilda

Lapins